postit et kanban

Une astuce qui plaît bien : les post-it Kanban des compétences acquises

Partager l'idée
  • 11
    Partages

Je vous avais partagé une astuce qui fonctionnait bien pour raviver les mémoires des apprenant-e-s : les post-its en folie.

Ici, je vous présente une méthode qui me vient de mon activité de coach agile, scrum master.

 

Inspirons-nous tout d’abord des jeux vidéos

Lorsque l’on avance dans un jeu vidéo (surtout les RPG : Role Playing Game), notre personnage va :

  • acquérir de l’expérience
  • gagner de l’argent
  • et acquérir ou améliorer ses compétences
  • et par moment aussi augmenter les outils, armes qu’il utilise

 

Ce sont les deux derniers points qui nous intéressent ici.

 

Imaginons chaque module, chaque session dans nos formations comme des quêtes pour faire évoluer notre personnage dans le jeu.

Dans chaque session, nous allons donc pouvoir :

  • acquérir des compétences,
  • de nouveaux outils

 

Pouvoir visualiser l’avancée des outils, compétences acquises

C’est très bien de dire aux personnes qui apprennent : hey vous avez découvert telle ou telle compétence.

C’est encore mieux de les visualiser, non ?

 

Visualiser … tiens tiens … Un réflexe ? Les post-it pardi !

 

Et c’est déjà un bon premier réflexe à acquérir pour nous les formateurs, formatrices :

Dès qu’une notion, une compétence ou un outil est découvert, on l’affiche sur un tableau (blanc, paperboard, …)

 

On y gagne en lisibilité

Les apprenant-e-s peuvent ainsi suivre encore mieux l’avancée de leur apprentissage, et même se dire : ah oui, j’ai vu ça aujourd’hui, ça c’est cool !

Et le formateur-trice peut s’y référer à chaque fois.

 

Aller encore plus loin avec Kanban

Nous pouvons même aller encore plus loin avec Kanban.

 

Kanban, qu’est-ce ? C’est un outil de suivi de projet, venant du Japon. Kanban, ça veut dire étiquette.

L’idée c’est de manager l’avancée du projet avec des étiquettes : du management visuel de chaque projet !

 

Donc nous allons prendre nos étiquettes (nos post-its) et les déposer sur une première colonne : Todo (à faire).

Puis, à chaque fois que l’on va découvrir une notion, on va la déposer dans la seconde colonne : WiP (Work in Progress : travail en cours).

 

Et enfin, une fois que la notion, l’outil est vu, on la passe en Done (fait).

 

En respectant une règle : avoir un WiP le plus petit possible !

post it kanban todo wip done
Photo by Patrick Perkins on Unsplash

 

Nos apprenants adorent !

A chaque fois que nous l’utilisons, nos apprenants adorent : ils peuvent visualiser ce qu’ils apprennent.

Et surtout, ils en ont conscience !

Ils se disent : wahoo, j’ai appris tout ça aujourd’hui !

 

 

Vous l’avez déjà mis en place durant vos formations ? Faites-nous un retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.